Tour de la Gaspésie – Partie 1

En tant que propriétaire d’un VÉ, une question que je reçois fréquemment concerne l’autonomie du véhicule.  La croyance populaire voulant qu’un VÉ 100% électrique ne puisse pas sortir de la ville, plusieurs me demandent ce que je fais si j’ai besoin de me déplacer au-delà de la ville.  Afin de répondre le mieux possible à la question, j’ai décidé de faire une petite balade de plus de 1600 km, plus précisément de faire le tour de la Gaspésie.

Au départ, j’avais la possibilité d’utiliser la Leaf 2016 de ma conjointe avec ses 172 km d’autonomie, mais question d’ajouter un peu plus de défi, j’ai préféré choisir ma Leaf 2015 avec ses 135 km d’autonomie.

Les étapes

Voici notre périple en 6 étapes (qui furent dictées par la disponibilité des hôtels, ayant planifié le tout un peu à la dernière minute).

  1. Québec @ Rimouski 310 km sur route + traversier de St-Siméon @ Rivière-du-Loup (tracé orange);
  2. Rimouski @ Maria 292 km (tracé jaune);
  3. Maria @ Percé 197 km (tracé rose);
  4. Percé @ Cap Chat 305 km (tracé vert);
  5. Cap Chat @ Rimouski 176 km (tracé gris); et
  6. Rimouski @ Québec 351 km (tracé bleu).

Au départ, j’ai fixé comme règle de faire un arrêt à chacune des BRCC, question de faire la découverte de leurs emplacements et de ne pas trop pousser les limites de mon autonomie, afin de pouvoir faire face à différents imprévus qui pourraient survenir.  En voyage, dans la mesure du possible je tends toujours à utiliser la batterie de ma Leaf lorsqu’elle se situe dans la zone du 20 à 80 %.  La zone de 80 à 100% prend trop de temps à recharger, tandis qu’à moins de 20% les petits détours « pendant que nous y sommes » deviennent hasardeux.

Étape 1 – Québec @ Rimouski

Pour débuter notre voyage, nous avons choisi de demeurer sur la rive nord, question d’éviter autant que possible de refaire le même trajet au retour.  Nous avons donc profité de la nouvelle BRCC à La Malbaie ainsi que de la gratuité du traversier pour les VÉ de St-Siméon à Rivière-du-Loup (il faut payer pour les passagers).  Durée de la traversée, près de 1h15.

Le traversier NM Trans-St-Laurent

Bien cordées sur le traversier avec la plateforme suspendue au besoin, nous étions à pleine capacité.

A l’arrière du navire, il ne faut pas être trop nerveux à propos de sa carrosserie…

Le village de St-Siméon qui disparait plutôt rapidement.  

Les statistiques

Pour cette première étape, voici quelques statistiques concernant le % d’utilisation de la batterie, la distance parcourue et quelques commentaires.

  1. Québec @ BRCC St-Tite-des-Caps : 52% de batterie pour franchir 56 km avec 400 m de montée;
  2. BRCC St-Tite-des-Caps @ BRCC Baie-St-Paul : 28% de batterie pour franchir 42 km, 400 m de montée mais 700 m de descente;
  3. BRCC Baie-St-Paul @ BRCC La Malbaie : 42% de batterie pour franchir 51 km, 400 m de montée et de descente;
  4. BRCC La Malbaie @ St-Siméon : 29% de batterie pour franchir 35 km, 275 m de montée et de descente et traversier vers Rivière-du-Loup + 6 km pour se rendre à la BRCC;
  5. BRCC Rivière-du-Loup @ Trois-Pistoles : 42% de batterie pour franchir 49 km, recharge niv 2 à la Fromagerie des Basques;
  6. Trois-Pistoles @ Rimouski : 52% de batterie pour franchir 71 km.

Au niveau des recharges, j’ai utilisé 4 BRCC et 3 bornes niv 2 pour un coût total de $12.18, soit le tiers de ce qu’il m’en aurait coûté normalement avec une voiture à essence.

Le temps total consacré à la recharge aux BRCC fut de 42 min pour l’ensemble de l’étape.  Le temps consacré aux bornes de niv 2 n’est pas comptabilisé puisqu’il fut concomitant à d’autres activités.

Mes attractions coup de cœur à ne pas manquer

Baie-St-Paul

En descendant la côte qui mène à Baie St-Paul, le panorama est spectaculaire.

Le centre-ville est des plus charmant si vous aimez un bon repas, les nombreuses boutiques et galeries d’arts.

Rimouski

Le site historique maritime de Pointe-au-Père (cliquez pour détails), la visite du sous-marin Onondaga de la Marine Royale Canadienne vaut le détour.

Sur le site, le musée de l’Empress of Ireland, le Hangar 14 et le Phare méritent d’être visités également.  Prévoir quelques heures pour tout voir.

Digne de mention

L’hôtel des Gouverneurs de Rimouski offre gratuitement 3 bornes de recharge niv 2 pour ses clients (2 pour les Tesla et une J1772 pour les autres VÉ).

L’hôtel l’Empress offre gratuitement 1 borne de recharge niv 2 pour ses clients.

La Fromagerie des Basques offre 2 bornes payantes niv 2 du Doc Borné (maintenant Astria) controlées par des parcomètres.

Les bornes de recharge de la Fromagerie des Basques

Situations à souligner

Concernant l’utilisation des bornes de recharges,

Il n’y avait personne à St-Tite-des-Caps, à Baie-Saint-Paul, à La Malbaie et à Trois-Pistoles.

Toutefois j’ai été chanceux à Rivière-du-Loup puisque j’ai pu me brancher en arrivant alors qu’à peine quelques secondes plus tard, une autre Leaf est arrivée suivie d’une Chevrolet Bolt EV qui s’est rechargée pendant plus de 1h15 sur la BRCC, alors que je finissais ma charge sur une borne niv 2 durant une visite au centre d’achat.  A mon départ, la Bolt EV y était encore.

A Rimouski, à mon arrivée à la BRCC j’ai trouvé une Tesla en recharge sans propriétaire ni point de contact, toutefois puisque nous y passions la nuit, j’ai utilisé une borne niv 2 du Circuit électrique pour quelques heures.

Alors c’est parti.  Ne manquez pas la suite dans mes prochains articles.

5 commentaires sur « Tour de la Gaspésie – Partie 1 »

    1. Bonjour,
      Merci pour votre intérêt. Suite à votre demande, j’ai ajouté une petite mise à jour aux statistiques pour inclure le coût total par étape ainsi que le nombre de bornes fréquentés. Par souci de ne pas trop alourdir les articles et désirant les produire le plus rapidement possible, je ne prévois pas faire un détail de coût par borne. De plus le coût détaillé serait plus ou moins utile puisqu’il varie en fonction du % de charge où j’en suis rendu et la charge que je désire y ajouter. Ainsi, de 20 à 70% la charge est plus rapide que de 70 à 80%, cette dernière tranche de 10% est plus dispendieuse et de 80 à 100% encore plus. Bien sûr nous parlons de quelques sous de différences, mais enfin il serait facile de s’y perdre.

      J'aime

  1. Je viens de faire le tour de la Gaspésie avec une Leaf 2015. Le plus long tronçon qu’on a fait sans recharge est d’environs 115km pour un total de 19 recharges rapides et 2100km.
    Le plus longtemps qu’on a dû attendre pour une recharge était à Lévis pour une Bolt qui a pris 30 minutes. On a pris une marche en attendant. Je m’étais entendu avec le conducteur de la Bolt pour qu’il branche ma Leaf à la fin de sa recharge. Il m’a envoyé un texto à ce moment, j’ai activé la borne à distance et il a appuyé sur le bouton vert pour démarrer la charge. Génial. Merci!
    On a fait du camping sur le chemin. Trois enfants. Pas de problème, les 15-25 minutes d’arrêts par recharge permettent de dégourdir les petites pattes. Aucune réservation d’avance. Très facile de trouver de l’espace de camping 1-2 heures avant d’arrêter en appelant les campings sur le chemin. Recharge de la voiture la nuit, départ rapide le matin avec une auto pleinement chargée, déjeuner au Tim à la première recharge.
    2.5 jours pour se rendre à Percé avec un départ à 11h le matin de Varennes et une escale à St-Jean-Port-Joli et une à L’Anse-À-Valleau.
    Retour, passé par Chandler, Pointe-à-la-Croix, Amqui, dodo à Métis. 2e journée départ relaxe à 11h et arrivée à Varennes à 21h30.
    Pour répondre à la question du premier commentaire, 19 x 20minutes par recharge en moyenne = 380 minutes de recharge sans compter les recharges lentes aux campings (et à Montmagny parce qu’il y manque une borne rapide!) Total de 6h20 sur le 50kW. Mentionnons que les recharges en fin de journée sont plus longues parce que la batterie commence à chauffer sérieusement et l’ordinateur de bord réduit la puissance de charge pour économiser la batterie. Le matin on chargeait à 120 ampères et le soir ça pouvait descendre à 80 ampères avec 10 barres sur le thermomètre.
    On a juste eu un peu d’inquiétude entre Rivière-du-Loup et La Pocatière parce qu’on a eu une tempête avec du vent de face, il a fallu ralentir pour économiser la charge.
    J’ai utilisé Leaf Spy pour planifier l’usage de la charge, super utile. Surtout lors de la tempête qui a augmenté la dépense en énergie à cause de la pluie et du vent de face.
    En somme, le voyage a été une réussite, on a vu nos fous de Bassan!

    J'aime

  2. Mon tour de la Gaspésie m’a coûté 61$ de bornes rapides pour 2100km. Durée totale de charge en mode Chademo: 6h et 10 minutes. J’ai chargé dans des campings et sur des bornes de niveau 2 aussi, surtout à Montmagny où il manque une borne rapide pour compléter le circuit.

    J'aime

    1. J’ai aussi mis 214kWh sur les Chademo. Une moyenne de 35kW de taux de charge. Une moyenne de 28.6 cents le kWh. À 7.5 km/kWh environs, 3.8 cents le km. En auto à essence c’est environs 10 cents le km. On économise quand même.
      Considérant le total de 2100km et le coût total de 64$ de recharge (3$ sur des niveaux 2), c’est 3 cents le km. Ça se prend bien.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s