Code d’éthique de l’électromobiliste

Afin de favoriser la coexistence harmonieuse des électromobilistes ainsi que l’utilisation efficace des bornes de recharge, voici quelques règles d’éthique à respecter par tous ainsi que quelques outils pratiques.

Prius recharge.jpg

1. STATIONNEMENT RÉSERVÉ POUR RECHARGE SEULEMENT

Une borne de recharge publique n’est pas un stationnement VIP pour les véhicules électriques, mais uniquement un emplacement réservé pour effectuer une recharge électrique.

Quoi de plus fâcheux lorsqu’on a besoin d’une recharge que de trouver une voiture qui bloque l’accès à la recharge sans raison.  Considérant le nombre parfois restreint de bornes, penser à ceux qui ont réellement besoin de cette recharge devrait être une question de gros bon sens.

La situation devient encore plus triste lorsque le coupable est un électromobiliste qui pourtant devrait comprendre mieux que quiconque.

Quand on y pense, aurait-on idée de stationner sa voiture devant une pompe à essence à une station-service pendant des heures pour aller faire des courses au centre d’achat d’à côté?

Si vous vous retrouvez dans une situation où une voiture bloque l’accès à une borne de recharge, vous pourriez laisser l’avis ci-joint dans son pare-brise afin de conscientiser la personne concernée de l’impact de son geste.  De grâce demeurez courtois, il en va de la réputation des électromobilistes.  (Cliquer ici pour le fichier format .pdf)

2. DEMEURER ACCESSIBLE A LA BRCC

Lors de l’utilisation d’une borne de recharge rapide, il est recommandé de demeurer près du véhicule.  Par définition, la recharge devrait être rapide.  Un véhicule branché et abandonné pendant 2 heures pourrait priver des recharges rapides pour plusieurs autres électromobilistes.  Imaginez le scénario si un électromobiliste doit utiliser plusieurs BRCC au cours du même trajet.

S’il vous est impossible de demeurer à proximité du véhicule, il est de mise de laisser votre numéro de téléphone sur le tableau de bord afin que l’on puisse vous rejoindre pour savoir à quoi s’en tenir.  Gardez toujours une petite affiche avec votre numéro de téléphone dans votre voiture au cas où…

Lorsque vous utilisez une BRCC publique, sachez que vous êtes facturé tant et aussi longtemps que vous êtes branché.  De plus lorsque vous atteignez près de 80% de charge (et moins pour certains véhicules), il est plus rentable de poursuivre la charge à l’aide d’une borne niv 2 puisque la vitesse de recharge de la BRCC diminue considérablement au-delà de ce niveau de charge.  Poursuivre l’utilisation de la BRCC au lieu d’une borne niv 2 vous en coûtera alors plus et ne vous fera pas gagner plus de temps.

Gardez en tête que nous sommes tous des pionniers des transports électriques, que l’installation des BRCC n’en est qu’à ses débuts, que ces bornes sont actuellement en nombres limités et que nous avons tous une part de responsabilité afin permettre à chacun de pouvoir profiter de ces bornes lors des déplacements extra-urbains.

3. LAISSER SES COORDONNÉES LORS D’UNE CHARGE NIVEAU 2

Les bornes de recharge niv 2 ou bornes de destination sont prévues pour des temps de recharge plus long.  Avant de vaquer à d’autres occupations, il est recommandé de laisser votre numéro de téléphone visible sur le tableau de bord.

Vous pouvez également laisser la fiche ci-jointe bien à vue sur votre tableau de bord pour indiquer l’heure où il serait possible de vous débrancher.  (à condition qu’un autre stationnement puisse être disponible).  Dans ce cas assurez-vous de ne pas utiliser l’option de verrouillage du pistolet au véhicule.  (Cliquer ici pour le fichier format .pdf)

4. QUE FAIRE SI LA BORNE EST DÉJÀ OCCUPÉE

Contactez l’électromobiliste si ce dernier a laissé ses coordonnées sur le tableau de bord. Vous saurez quand il sera de retour ou s’il vous invite à le débrancher.

Sinon :

  1. Tentez de retrouver le propriétaire si c’est possible;
  2. Trouver une autre borne à proximité à l’aide d’une application telle que ChargeHub;
  3. Attendre le retour de la personne le temps qui vous semblera raisonnable car cela pourrait être très long;
  4. Débrancher le véhicule en dernier recours (si le pistolet n’est pas verrouillé).  Selon le véhicule, gardez en tête que le propriétaire pourrait recevoir un avis de déconnection sur son cellulaire, votre diplomatie pourrait être mise à l’épreuve…

Enfin, tous les véhicules électriques ont droit à la recharge, qu’ils soient 100% électrique ou hybride-branchable.

5. BRANCHEMENT AU TRAVAIL

Si vous n’êtes pas le seul propriétaire de VÉ au travail et que vous disposez d’une borne de recharge sur les lieux de votre travail,  voici quelques recommandations :

  1. Si vous pouvez faire l’aller-retour sans recharge, laissez la place aux autres;
  2. Établissez un horaire pour les usagers qui ont vraiment besoin d’une recharge; et
  3. Si vous avez un besoin ponctuel, demandez une fenêtre de recharge aux utilisateurs réguliers.

Enfin, tout ceci n’est pas uniquement de mon cru, puisqu’on retrouve un code très semblable sur le site de l’AVEQ ainsi que sur plusieurs autres sites.

Mais en finalité je pourrais résumer le tout comme suit :  « Faire preuve de courtoisie et de gros bon sens »

2 commentaires sur « Code d’éthique de l’électromobiliste »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s