Réponse du Circuit électrique avec survol d’ici et d’ailleurs

Suite à mon premier article à propos de la lettre ouverte acheminée à la direction du Circuit électrique (cliquez ici pour consulter l’article), voici la réponse que j’ai obtenue qui, je dois admettre, m’a quelque peu surpris, plus particulièrement concernant de futurs sites de 2 à 4 BRCC.

Je profite également de cet article pour effectuer un très bref survol de quelques réseaux de recharge chez nous et à travers le monde.

Mais pour commencer, voici :

La réponse du Circuit électrique

Bonjour,

Nous vous remercions d’avoir pris le temps de vous écrire. Nous avons pris note de vos commentaires et suggestions, et les avons fait parvenir aux responsables du Circuit électrique concernés.

Depuis son inauguration le 30 mars 2012, le Circuit électrique n’a cessé de prendre de l’expansion dans plusieurs régions du Québec, et cette expansion se poursuit dans de nouvelles zones urbaines. Le déploiement des bornes rapides à courant continu (BRCC) tient compte du rythme et de la répartition géographique des ventes de véhicules électriques, des besoins des utilisateurs et des stratégies commerciales des partenaires.

Ainsi, le Circuit électrique est conscient de la croissance rapide de la demande. Pour cette raison, au cours de la prochaine année, une seconde BRCC sera installée sur plusieurs sites existants. Parallèlement, de nouveaux sites comptant entre 2 et 4 bornes rapides seront également aménagés. Par ailleurs, le Circuit électrique travaille présentement à la mise en place d’un modèle d’affaires qui permettra de doubler le nombre de BRCC disponibles, qui passeront ainsi d’une centaine cette année à 200 en 2018.

Nous vous invitons à consulter régulièrement nos infolettres afin de vous tenir au courant des nouvelles bornes rapides à courant continu qui seront installées dans la prochaine année. Dans l’éventualité où vous ne seriez pas inscrit à l’infolettre, vous pouvez communiquer avec le service à la clientèle de CAA Québec au 1 855 999-8378 afin de leur demander d’ajouter votre adresse courriel à la liste des abonnés.

Nous espérons que ces informations vous seront utiles. N’hésitez pas à communiquer avec nous pour nous poser toute autre question ou nous faire part de vos commentaires.

Nous vous remercions de votre intérêt pour le Circuit électrique et vous souhaitons une excellente journée,

L’équipe du Circuit électrique


En bref, cela semble prometteur, mais nous sommes encore très loin des mégas emplacements de Superchargeurs, que Tesla met présentement en place un peu partout à travers le monde.

Nouveau projet Tesla aux États-Unis

Selon le site electrek.co (cliquez ici pour l’article du 19 sept 17), Tesla prépare l’installation d’un nouveau type de station de recharge qui comprendrait plus d’une quarantaine de ports de recharge avec des salons et restaurants.  La première station du genre est présentement en construction à Kettleman City en Californie (située entre Los Angeles et San Francisco).

Shell aux Pays-Bas et au Royaume-Uni

Il est curieux que les pétrolières n’aient pas encore compris l’opportunité qui se présente à eux.  Très timidement, Shell à conclu un partenariat avec le réseau de recharge Allego pour l’installation de bornes de recharges aux Pays-Bas et au Royaume-Uni.

Au 123 Hobbemakade à Amsterdam, Pays-Bas 2 chargeurs rapides avec étonnamment 2 adaptateurs pour Tesla et quelle surprise… il est inscrit maximum 30 min!

Au moins les 4 places de stationnement pour la recharge ont été placées en retrait des pompes à essence de Shell.

Source : site web d’Allego. Photos : Google Maps.

Couche-Tard en Norvège

Suite à la réception d’une subvention pour sa bannière européenne, Alimentation Couche-Tard qui possède 2 700 stations service en Europe procède à des tests de marché, avec des bornes rapides dans ses stations services anciennement connues sous l’appellation Statoil Fuel & Retail et maintenant en processus d’être rebaptisées Circle K.  Toutefois aucune indication de projet pour le Québec.

 

Sources : Site web section européenne de Couche-Tard ,  article 22 nov 16 LaPresse.cacommuniqué web du site MyNewsDesk du 22 aug 14 (en norvégien)  et article du 17 nov 11 du site Tu.no (en norvégien)

Harnois au Québec

Chez nous au Québec, Harnois Groupe Pétrolier est le premier réseau du genre à procéder à l’installation de bornes de recharge dans 5 de ses stations services Esso.  (Source : les nouvelles du 25 mai 17 du site web de Harnois)

Une première station service du groupe, situé au 258 rue Valiquette à Sainte-Adèle QC, vient de recevoir une BRCC du réseau Flo (elle n’apparait pas sur la photo mais elle est maintenant située sur le côté droit de l’édifice) (photo Google Maps)

Les travaux étant terminés, y on retrouve une BRCC et une borne niv 2. (photo PlugShare)

Le Circuit électrique au Canada :

En date du 31 août 2017, le Circuit électrique c’est :

  • 83 BRCC;
  • 906 bornes niv 2;
  • 217 partenaires;
  •  16 037 membres;
  • 17 923 VÉ au 31 juillet dont 8 143  100% électriques;
  • 116 102 recharges en 2017;
  • 15 696 755 km parcourus à ce jour par les membres;
  • 1 086 698 litres d’essence économisés; et
  • 2 609 tonnes d’émission de CO2 évités.

Une carte de l’emplacement des bornes du Circuit électrique conjointement à celles du réseau Flo.

A noter que le réseau Flo dispose également de bornes en Colombie-Britannique ainsi qu’en Alberta.

Source : site web du Circuit électrique

Réseau de Superchargeurs Tesla aux États-Unis

En contraste, en quelques années seulement, Tesla une compagnie privée fondée en 2003 (alors que GM mettait fin à son programme de VÉ en rappelant et détruisant toutes ses voitures EV1) à réussi à mettre en place 951 stations de Superchargeurs à travers le monde totalisant 6 550 Superchargeurs.  A noter que ces chiffres ne tiennent pas compte des chargeurs niv 2 dédiées à Tesla.

La prolifération des sites de Superchargeurs Tesla en Amérique.  À noter que le Canada verra prochainement une bonne augmentation de ses sites de recharge Tesla (marqueurs gris).

Source : Tesla.com – Superchargeurs

A l’exception de Nissan qui contribue au Circuit électrique, où sont tous les autres fabricants automobile?  Pourquoi n’offrent-ils pas un réseau de recharge à leurs clients?  Certains concessionnaires craignent que l’arrivée des VÉ puissent diminuer leur achalandage, pourtant ils ne font rien pour attirer les VÉ à leurs concessions, pourquoi ne pas offrir des bornes de recharge avec des services et produits dérivés?

Plus à suivre dans un prochain article.

 

 

9 commentaires sur « Réponse du Circuit électrique avec survol d’ici et d’ailleurs »

  1. 200 BRCC en 2018 ? Je crois qu’il faudra attendre au 31 décembre 2018 pour y croire. Une vraie réponse de politicien… Ce qui m’inquiète le plus, c’est ça:
     » Le déploiement des bornes rapides à courant continu (BRCC) tient compte du rythme et de la répartition géographique des ventes de véhicules électriques, des besoins des utilisateurs et des stratégies commerciales des partenaires. »
    C’est sûr que dans le modèle d’affaires actuel du CÉ, les partenaires sont essentiels.. Mais les besoins des utilisateurs ? Niet ! Comment expliquer l’absence d’une BRCC à Montmagny encore aujourd’hui ? Et la répartition géographique des ventes des VÉ: vraiment? Ça voudrait donc dire que les 16 bornes installées en Gaspésie ont poussé comme des champignons grâce aux ventes phénoménales là-bas ? Pendant qu’il n’y a qu’une seule BRCC à Montréal pour 2.2 millions de population ? Ce n’est pas sérieux. Le Circuit Électrique est dépassé par la tâche. Le gouvernement qui se vante de son plan d’électrification doit s’en mêler, par l’entremise de sa filiale Hydro-Québec. Si Duplessis a réussi l’électrification des campagnes, M. Couillard est sûrement capable d’en faire autant. S’il est vraiment sérieux pour atteindre son objectif de 100000 Véhicules Électriques !

    J'aime

  2. @Jean Forget. Pourquoi cette parenthèse lapidaire et inutile dans le contexte de la prolifération des chargeurs rapides…
    « En contraste, en quelques années seulement, Tesla une compagnie privée fondée en 2003 (alors que GM mettait fin à son programme de VÉ en rappelant et détruisant toutes ses voitures EV1) »
    1-À votre âge, vous devriez savoir qu’un contrat de location a une fin, c’est un contrat alors si GM a rappelé ces voitures, c’est que l’essai en contrat était terminé et la cie ne voulait plus être responsable de cette aventure à ce moment là. Le contexte politico-réglementaire ne tenait plus. Ils en ont donné une quarantaine désactivées à des musées. Un point c’est tout. Les activistes de tout cru ont sauté sur la belle affaire sans trop mentionner qu’elle était extrêmement limitée dans ses déplacements, très lourde et pas du tout pratique (2 places et peu d’espace). Très certainement économiquement non viable. À cette époque, ça nous a fait évoluer mais sans régler les lacunes d’un VÉ. Un peu plus et vous leur reprocheriez d’avoir cessé la production du Lunar Experimental Vehicule qu’ils ont fabriqué pour la NASA et ont été abandonnés sur la lune. Ce genre de commentaire n’incite pas l’industrie à embarquer dans cette aventure plus rapidement qu’actuellement. surtout quand on voit les reproches et la mauvaise publicité que ça a donné et que vous persistez à reproduire inutilement deux décennies plus tard. Soit dit en passant, vous n’auriez pas réussi à faire la Gaspésie en Saturn EV1. Cette aventure a cependant permis à GM de constater qu’il n’y avait pas encore de batterie capable de faire le travail. C’était l’époque. Si on a la Volt très polyvalente aujourd’hui et la Bolt à batterie de 400 km d’autonomie, c’est que les technologies de batteries ont très fortement évolué et rend le modèle d’affaire viable, même si c’est cher payé.
    2′ Si Tesla a multiplié les superchargeurs, c’est pour appuyer son modèle d’affaire basé sur une baloune qui finira par se dégonfler. Depuis le début, Tesla vit sur le temps emprunté de la grande spéculation, la vente de crédits carbones et la vente de véhicules beaucoup plus chers qu’ils ne valent vraiment en terme de finition. Il ne faut pas se leurrer, une S n’est pas à la hauteur d’une Mercedes quand-même. Brillante idée les superchargeurs et heureusement que leur utilisation est devenue facturable car je ne suis pas certain que la baloune aurait résisté. En passant, les autres cies aussi sont privées mais doivent vivre avec les profits et résultats présentés à des actionnaires qui ne vivent pas sur une baloune. Avoir 475,000 commandes d’un modèle n’est que prometteur mais, des promesses, plein de gens en font et on est déçus (ou trompés) par la suite. Les cie de thermiques n’ont jamais été dans le marché du pétrole alors ils se disent que d’autres embarqueront dans ce nouveau marché non rentable des chargeurs rapides, d’autant plus que la recharge, c’est à la maison que ça se fait et très rarement ailleurs pour la grande majorité d’entre nous.
    Bonne route électrique !

    J'aime

    1. Mais qu’est-ce que c’est que cette grosse tache de désinformation?!?
      La EV1 était aimée, elle était très rapide, à la fine pointe pour l’époque, efficace, convenait parfaitement et certainement économiquement viable si construite en nombre décents. (Comme la Bolt d’ailleurs).

      Un peu de ré-information : En 1994, le CARB (California Air Resource Board) a voulu forcé les grands fabricants à produire graduellement jusqu’à 10% de voitures Zéro émission pour 2003. Ça a marché au début et tous les fabricants ont alors produits de bonnes électriques viables. ILS NOUS ONT MONTRÉ QU’ILS EN ÉTAIENT CAPABLES.
      Comme celles-ci (regardez les dates de 1996 à 2003 :
      https://en.wikipedia.org/wiki/List_of_production_battery_electric_vehicles_(table)

      Les trois meilleures étant la GM EV1 (Ni-MH) + 2 voitures CONVENTIONNELLES simplement adaptées électrique!!! (notez que l’autonomie est celle plus sévère de la EPA normalisée en 2015)

      Les batteries Ni-MH Ovonics de la EV1 faisait parfaitement son travail. Les Ni-MH dans les Prius font leur travail depuis presque 15 ans.. GM a vendu les droits de ses batteries à Texaco (Chevron) qui les a séquestrés pour 14 ans.
      En 2003, c’est George W. Petroleum Bush et les pétrolières qui ont poursuivie l’État de Californie, le CARB est infiltré depuis, et les fabricants ont tous retiré leurs modèles de bonnes électriques. On connait la suite, 15 ans de retard dans l’adoption des électriques, des électriques très peu autonomes, trop chères et peu disponibles, et un climat qui capote encore plus fort.

      GM a détruit ces voitures PARCE QUE les gens en voulaient.

      Je ne répondrai même pas à votre point 2 tellement vos assertions sont ridicules! Votre commentaire sera modéré bientôt.

      Aimé par 1 personne

    2. Quelques précisions M. Gervais :

      1- Une des principales motivations derrière la fondation de la Cie Tesla fut justement le rappel et la destruction des VÉ EV1, voilà pourquoi j’ai précisé ce fait;

      2- Qu’elle est l’intérêt de faire allusion à mon âge dans cet article?

      3- Malgré les limitations de l’EV1 dont son autonomie réelle variait de 70 à 95 km, ses utilisateurs étaient satisfaits du véhicule et ont manifesté un intérêt à conserver leur EV1. En dépit de l’engouement d’une certaine tranche de la population, GM a limité l’accessibilité à l’EV1. Curieusement la même chose pourrait être affirmé à propos des VÉ d’aujourd’hui;

      4- GM comme bien d’autres constructeurs consacrent beaucoup d’argent à l’esthétique, le marketing et la puissance de leurs bolides haute performances, mais en mettant fin au programme de l’EV1, GM a volontairement mis sur la glace l’aspect écologique de ses véhicules. Pourtant si elle avait poursuivi sa recherche et développement à propos des VÉ, il y aurait certainement plus de VÉ sur nos routes aujourd’hui et l’environnement s’en porterait beaucoup mieux. Même Rick Wagoner ancien PDG de GM a reconnu en 2006 que l’abandon du programme EV1 fut sa pire décision;

      5- Avec les préoccupations environnementales d’aujourd’hui, il devient impératif de se dire « les vrais affaires ». Je félicite GM pour son innovation avec l’EV1. La Chevrolet Volt est également une approche que tous les autres fabricants devraient imiter. La Chevrolet Bolt EV est également une autre réussite digne de mention.

      6- Toutefois, on ne peut passer sous silence qu’en 2015, pour mousser les ventes de sa Volt, GM dénigrait dans ses publicités les VÉ 100% électriques alors qu’elle produisait elle-même sa Chevrolet Spark 100% électrique. GM a fait partie également du regroupement des constructeurs automobiles ayant demandé au président américain de réduire ses normes environnementales. Au lieu d’abandonner son programme EV1, GM aurait pu trouver d’autres solutions, surtout après avoir autant investi.

      7- Au nom de leurs profits, les constructeurs ne peuvent plus nier leurs responsabilités environnementales et mes propos vont justement dans cette direction. A cet effet, je vous suggère de visionner le documentaire « Who Killed the Electric Car »

      8- Je perçois également votre commentaire sur la NASA comme étant une tentative de me prêter des intentions totalement hors contextes, erronées et à la limite offensantes.

      9- Sans l’apport de Tesla, l’électrification des transports serait probablement uniquement un concept. La Bolt EV est d’ailleurs une réponse directe de GM au modèle 3 de Tesla tandis que la Volt fut une réponse de GM à la Nissan Leaf. Tesla est jusqu’à présent la seule compagnie automobile ayant démontré un intérêt très sérieux à l’électrification des transports. Plusieurs critiquent Tesla pour l’argent reçu des crédits de carbone, mais oublient les milliards qui ont été versés à l’industrie automobile, qui continu encore aujourd’hui de produire des véhicules polluants. De plus, au lieu de développer de nouveaux véhicules électriques et d’améliorer leur façon de faire à travers une saine compétition, plusieurs entreprises tentent de bloquer Tesla par des recours légaux aux É-U.

      10- Enfin, la véritable « baloune » c’est qu’il soit permis de vendre des véhicules polluants à bas prix et de laisser la facture environnementale au reste de la société. Ajoutez les coûts de santé et des conséquences écologiques aux prix des voitures à combustion et vous trouverez que l’achat d’une Tesla sera une véritable aubaine.

      Merci d’avoir pris le temps de me lire.

      J'aime

  3. Merci pour le compliment, laissez-moi corriger un point, la EV1 version Ni-MH avait une plus grande autonomie que celle que vous lui prêtez. Voici une page d’appréciations de la vraie vie par un des locataires des deux modèles de EV1
    http://www.kingoftheroad.net/charge_across_america/charge_html/nimh_test2.html

    Il conclut par :
    Based on my experiences the last few days, I foresee typical driving ranges with an NiMH EV1 like this:

    — freeway commuting with minimal stop and go: 130-150 miles(210-240km) per charge
    –city driving mixed with freeway (including « performance demonstrations »): 100-130 miles(160-210km) per charge
    — worst case – hard use including driving in the hills: 75-100 miles(120-160km) per charge

    J'aime

  4. Merci Jean pour toutes vos recherches concernant la recharge dans d’autres pays ainsi que votre lettre pour le circuit électrique. Voici maintenant mes commentaires. Dans la réponse du CÉ ont peut extraires (des stratégies commerciales des partenaires.) C’est qui les partenaires et surtout poser la question (est-ce que Hydro Québec a besoin de partenaire pour vendre son électricité) Parce qu’au Québec seulement Hydro Québec peut en vendre, sauf exception avec entente.
    Autre extrait
    (le Circuit électrique travaille présentement à la mise en place d’un modèle d’affaires qui permettra de doubler le nombre de BRCC disponibles,)

    Le modèle d’affaire j’ai hate de voir ça, Une suggestion de ma part si Hydro Québec cherche des partenaires il faut trouver ceux qui font beaucoup de cash, et qui ont des locations un peu partout au Québec comme la SAQ. Si on installe des bornes rapide au SAQ à des endroits stratégique serais déjâ un gros plus.
    Voici quelque exemples de SAQ dans la province.

    https://www.google.ca/maps/search/saq/@46.3731685,-75.2980897,10z?hl=fr

    https://www.google.ca/maps/search/saq/@45.5002715,-75.4587648,10z?hl=fr

    https://www.google.ca/maps/search/saq/@45.1081208,-74.0621278,10z?hl=fr

    https://www.google.ca/maps/search/saq/@45.3170904,-72.7217958,10z?hl=fr

    https://www.google.ca/maps/search/saq/@45.6435967,-71.5676842,9.75z?hl=fr

    https://www.google.ca/maps/search/saq/@46.3842005,-71.0581484,9.75z?hl=fr

    https://www.google.ca/maps/search/saq/@47.4583085,-70.3395723,8.75z?hl=fr

    https://www.google.ca/maps/search/saq/@48.4795289,-67.1615063,8.75z?hl=fr

    https://www.google.ca/maps/search/saq/@48.6351809,-65.3160723,8.75z?hl=fr

    https://www.google.ca/maps/search/saq/@50.5762602,-66.8787988,8z?hl=fr

    J'aime

  5. Très informative comme article. Beaucoup de recherche investie là-dedans. Les commentaire sont excellent et apportent encore plus d’information. Je vous felicite pour votre blog et votre effort dans des articles que je lis avec beaucoup de plaisir.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s