Nissan Leaf 2018 – Expérience et analyse

En tant que propriétaire d’une Nissan Leaf 2015 et bénévole dans le cadre des évènements Branchez-vous par l’IVI, j’ai eu l’opportunité d’essayer et de faire essayer pendant 6 jours une Nissan Leaf SL 2018 de Paquet Nissan à Lévis, une Leaf SV 2018 de Nissan de Drummondville et une Leaf SL 2018 de Nissan Gabriel Anjou à Montréal.  Au total j’ai accompagné 66 essais routiers sans compter ceux que j’ai effectué moi-même.

J’ai pu alors observer sous différents angles le véhicule et recueillir les commentaires des différents participants comme suit :

Le véhicule

Sans surprise, le point majeur porte sur l’augmentation de son autonomie à 242 km (40 kWh) comparativement 172 km (30 kWh) pour la version 2016/2017 et 135 km (24 kWh) pour la 2015 et antérieure.

Le véhicule a définitivement gagné en puissance, ce qui devient apparent lors des accélérations.

Le compartiment moteur056 Leaf 18 moteur

Par rapport aux modèles précédents, le format est demeuré sensiblement le même, plus ou moins 1 ou 2 cm ici et là.

056 Leaf 18 bleu

Même si le coffre donne l’impression d’être un peu plus grand, son volume demeure le même à 668 L selon Nissan.

056 Leaf 18 coffre

Les changements les plus visibles se situent au niveau de son tableau de bord et de sa console qui ont étés repensés ainsi que son look extérieur à l’avant et à l’arrière, qui se fond maintenant avec le reste de la gamme des véhicules Nissan.

056 Leaf 18 Front Back

056 Leaf 18 dash

(Pour voir un comparatif 2018 vs 2016 en photos ainsi que pour les caractéristiques, cliquez sur ce lien pour accéder à l’article).

La baie de recharge est maintenant plus large et plus inclinée, l’accès y est plus naturel mais reste a voir si cela accumulera plus de neige en hiver.

056 Leaf 18 Chargeport

Les sièges sont fermes et confortables (sauf pour ceux qui aiment les sièges mous).

Sièges en tissus056 Leaf 18 Seats

Sièges en cuir056 Leaf 18 Seats cuirJpeg

 

L’assise est un peu plus haute qu’une voiture typique, en particulier pour les sièges arrières et la visibilité est bonne, même si certains se plaignent de l’épaisseur des piliers A de chaque côté du parebrise.

Le volant est ajustable en hauteur, mais n’est pas télescopique.

« e-Pedal »

Ce qui a vraiment impressionné la majorité des essayeurs fut la conduite en mode « e-Pedal » où il est possible de conduire le véhicule avec une seule pédale « l’accélérateur » sans l’intervention de la pédale de frein pour la majorité des situations.  On appuie, le véhicule avance, on relâche et le véhicule arrête complètement.  Même si ce mode pouvait en intimider plusieurs au préalable, l’habitude se développait assez rapidement.  Lors de bouchon de circulation, la conduite à une pédale s’est révélée très pratique.  Pas besoin de faire la danse entre l’accélérateur et le frein continuellement.  De plus, nous avons confirmé qu’à l’utilisation de ce mode, lorsque le véhicule freine, les feux d’arrêt s’allument automatiquement, même si l’on ne touche pas au frein.

« ProPILOT »

Autre ajout notable, c’est le système d’assistance à la conduite « ProPILOT » qui, en plus d’être un régulateur de vitesse adaptatif, peut selon notre préférence prendre le contrôle du volant sur l’autoroute pour nous garder entre les lignes.  Le système nous demande toutefois de conserver les mains sur le volant après un court moment.  Si cela n’est pas respecté, après plusieurs avertissements, le véhicule s’immobilise.056 Leaf 18 ecran warning

On retrouve maintenant de nombreux systèmes de sécurité configurables, tels que des avertisseurs de changement de voie, de proximité et de collision imminente.

 

Tableau de bord

Une bonne amélioration concerne l’estimateur d’autonomie, qui m’a semblé beaucoup plus précis que dans les versions précédentes.  Jadis surnommé « GOM » pour « Guess-O-Meter », l’estimation y était toujours très optimiste ou plutôt symbolique.

En plus de l’afficheur de vitesse analogique qui est permanent, il est possible de varier l’affichage de l’écran de gauche en fonction de ses préférences.

Voici quelques-unes des configurations possibles du tableau de bord :

L’écran affichant notre utilisation d’énergie, la régénération ainsi que l’estimation d’autonomie.

056 Leaf 18 ecran princ

Un écran multiple qui affiche le cadran précédant en miniature avec l’autonomie, la boussole, la vitesse en format analogique et l’info de la radio.  L’écran le plus complet.

056 Leaf 18 ecran multi

La pression des pneus qui est maintenant chiffré au lieu d’une simple petite icone.

056 Leaf 18 ecran pneus

L’estimation du temps de recharge.

056 Leaf 18 ecran charge

La température de la batterie (qui est moins détaillée que l’ancienne version, jadis graduée en 12 sections).

056 Leaf 18 ecran Temp

L’état de santé (capacité/dégradation) de la batterie.

056 Leaf 18 ecran Bat

Historique de consommation d’énergie.  A noter que le calcul est maintenant en kWh/100 km au lieu des km/kWh dans les versions précédentes.

056 Leaf 18 ecran perform

056 Leaf 18 ecran graph

Information intéressante, le nombre de km récupérés par régénération.

056 Leaf 18 ecran regen

L’affichage des détecteurs du système ProPILOT.  A noter que le système affiche les obstacles à l’avant mais pas sur les côtés.  La distance à conserver avec la voiture à l’avant de nous est configurable en 3 possibilités.

056 Leaf 18 ecran propilot

Ainsi, il existe plusieurs autres écrans d’affichages et de réglages, mais si vous craignez de perdre le nord… en voici un autre.

056 Leaf 18 ecran bousole

Comparativement aux anciennes versions, on retrouve toutefois moins d’information sur le même écran d’affichage.  Il faut changer d’écran pour obtenir toute l’information.

056 Leaf 18 ecran Old genEn comparatif, le tableau de bord des versions précédentes de la Leaf affichait plus d’informations sur ses deux écrans (photo à droite).  On y trouvait en plus de l’information commune aux 2 versions en un seul coup d’oeil :

  • la température de la batterie;
  • la capacité ou l’état de la batterie (dégradation);
  • un compteur de distance A ou B en plus de l’odomètre; et
  • un accumulateur de petits sapins dans la demi-lune en haut à gauche, qui nous incitait à minimiser notre consommation d’énergie (amusant, mais pas très utile).
La console centrale et le GPS056 Leaf 18 console

L’écran d’affichage est très semblable à celui de la Leaf 2016 ou 2017 et permet de programmer des raccourcis.

Le système accepte maintenant Apple Carplay et Android Auto en plus de continuer à offrir un vrai GPS intégré à la voiture qui affiche les bornes de recharges et qui tient compte de l’autonomie de la batterie lors de la planification des trajets, tout en nous offrant des arrêts de recharge selon le besoin.

Dommage que le GPS ne soit pas plus haut et plus grand.  Le lecteur CD pour sa part a disparu sur les versions SV et SL.  Seule la version de base conserve un lecteur CD.

Nissan a remplacé les touches de volume et de sélecteur de postes radio des anciennes versions par des boutons ronds, qui sont plus intuitifs et efficaces.

Les deux aillerons de chaque côté de la console étaient parfois dérangeants pour les jambes, particulièrement pour les personnes de forte taille.

Le frein de stationnement, au départ une manette dans la console centrale sur la première version de la Leaf et remplacé ensuite par une pédale au plancher, a été remplacé à nouveau par un bouton électronique dans la console centrale, qui se désengage automatiquement lorsqu’on appui sur l’accélérateur.

Même s’il a été raccourci, l’accoudoir central est confortable autant pour le passager que le conducteur, mais offre un plus petit espace de rangement par rapport aux versions précédentes.

 

056 Leaf 18 console plancher

La borne portative

Excellente innovation de Nissan, la possibilité de brancher la borne portative dans une prise 120 ou 240 volts.

056 Leaf 18 Borne

Le prix :

Pour 2018, Nissan affiche les prix suivants avant taxes et rabais du gouvernement (en $CAN :

  • S      $36,398
  • SV   $40,298
  • SL   $42,698

Des prix comparables aux modèles précédents alors que la voiture bénéficie de nombreuses améliorations.

Ce que les essayeurs ont pensé :

Points forts

  • autonomie de 242 km;
  • puissance accrue;
  • conduite avec le e-Pedal;
  • assistance du ProPILOT;
  • borne de recharge portative de 120/240 volts;
  • beaucoup d’espace à l’intérieur, considérant le format du véhicule;
  • confort;
  • GPS intégré avec emplacement des bornes de recharge; et
  • bonne visibilité.

Points faibles

  • batterie toujours refroidie à l’air;
  • console centrale qui réduit l’espace pour les jambes;
  • sièges arrières rabattus qui ne donnent pas un plancher plat;
  • système Bose de la version SL qui encombre le coffre;
  • besoin de naviguer entre les différents écrans du tableau de bord; et
  • épaisseur des piliers A à l’avant (pour certaines personnes).
Conclusion

La Leaf 2018 bénéficie de nombreuses améliorations.  Confortable et pratique, elle représente une excellente option pour une famille.  Seul bémol, ne pas avoir offert immédiatement l’option d’une plus grosse batterie pouvant rivaliser avec les 383 km d’autonomie de la Bolt (60 kWh) et un système de refroidissement de la batterie au liquide.  En ajoutant ces deux éléments, elle serait presque parfaite!

Nissan prévoit dans un futur proche une plus grosse batterie, possiblement une 60 kWh pour 2019, mais quand sera-t-elle disponible réellement?

Enfin, à tous les propriétaires de Leaf 2018, n’hésitez pas à faire part de vos commentaires et expériences à la fin de cet article.

056 Leaf 18 Zero E

Sources :

https://www.nissan.ca/fr/electric-cars/leaf?next=header.vehicles.postcard.vlp.image#!

http://nissannews.com/en-CA/nissan/canada/presskits/ca-2018-nissan-leaf-press-kit

Article comparatif de la Nissan Leaf 2018 vs 2016

3 commentaires sur « Nissan Leaf 2018 – Expérience et analyse »

  1. Les piliers A sont essentiels à la solidité des véhicules et doivent avoir la force nécessaire pout affronter les sévères tests des autorités règlementaires et ainsi sauver des vies. Ils doivent être plus forts et donc gros sur des véhicules ayant une masse plus importante comme les VÉs. La Leaf,la Volt et la Bolt ont toutes des piliers A renforcés car ils ont une masse plus importante que leur comparable thermique. Il faut s’y faire et comprendre qu’ils sont essentiellements dimensionnés ainsi.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s