Roulez Électrique – L’avenir – Partie 3

Pour conclure cette série d’articles, voici quelques-uns des nombreux projets de Sylvain Juteau pour Roulez Électrique.

Dans tous ses projets, Sylvain m’indique que la station sert toujours de banc d’essai ou de laboratoire pour déterminer quels sont les avantages, inconvénients et coûts de chaque projet.

La station Roulez Électrique en devenir

L’énergie solaire

Un des mandats que s’est donné Sylvain Juteau, est de démystifier l’autoproduction d’électricité au Québec, ce qui est très méconnu présentement, comparativement à la Californie par exemple.

Selon Sylvain, l’énergie solaire fait partie intégrante de l’écosystème de l’électrification des transports et l’un ne va pas sans l’autre.

Ce n’est pas seulement une question de coûts, mais d’autonomie énergétique (micro-réseau) en cas de panne importante du réseau québécois.

Les panneaux solaires

095 RE Parneaux

La station Roulez Électrique comprend présentement 47 panneaux solaires qui servent également d’abris.

Ces panneaux génèrent en moyenne $1,300 d’électricité par année, ce qui est moins de 10% de la consommation d’électricité actuelle de la station.  Toutefois, en raison de la demande d’électricité reliée aux recharges des VÉ, qui ne cesse d’augmenter à chaque mois, Sylvain espère augmenter le nombre de panneaux solaires pour augmenter sa production d’énergie.

L’augmentation de panneaux solaires occuperait davantage le bâtiment ainsi que le terrain.

Le projet de panneaux solaires supplémentaires sur la bâtisse, vise non seulement à augmenter leur nombre et la production d’électricité, mais à pouvoir effectuer des visites guidées sur le toit de l’édifice de concert avec EcoMobile 3R, afin d’y offrir de la formation.

Ci-contre, une vision d’artiste du projet d’ajout des panneaux solaires et d’un belvédère sur le toit.095 RE Pan Toit

095 RE Pan ActuLe projet de panneaux solaires supplémentaires sur le terrain, vise non seulement à augmenter leur nombre, mais à fournir des abris d’auto qui améliorent l’expérience de recharge.

Sylvain me disait que l’abri d’auto actuel (photo) est très apprécié des électromobilistes.

095 RE BorneÀ ce projet, Sylvain espère pouvoir ajouter une trentaine de bornes de recharge dont :

  • 1 borne rapide de 100 kW;
  • 2 bornes de 50 kW; et
  • 1 borne de 24 kW.

Ce qui porterait l’offre de service de Roulez Électrique à 6 BRCC.

Ci-contre une vision d’artiste de cette portion de projet.  À noter qu’une zone de détente y serait aménagée et même les tables à pique-nique auraient des panneaux solaires.

095 RE Pan PickN

Pour visualiser une vidéo de ce projet, cliquez sur ce lien.

Accumulateurs d’énergie

Bien sûr, les panneaux solaires ne peuvent alimenter la demande en tout temps.  Pour palier à cela, la station prévoit se doter de batteries pour emmagasiner l’énergie produite et pouvoir la redistribuer lorsque nécessaire.

Ainsi, en cas de panne de courant, la station pourrait continuer d’alimenter les recharges des électromobilistes.

Sylvain mentionnait qu’en cas de panne de courant, Hydro Québec coupe l’alimentation en provenance des panneaux solaires, mais pas des accumulateurs.  Ces derniers pourraient prendre le relais pour alimenter les bornes de recharge et continuer d’être alimentés par les panneaux solaires.

095 RE PowerWSur la photo, le premier accumulateur d’énergie reçu par Tesla, connu sous l’appellation « Powerwall ».

Doté d’une capacité de stockage de 14 kWh, ce panneau peut être jumelé à d’autres pour augmenter la capacité de stockage.

À noter la couleur rouge qui indique qu’il s’agit de l’édition spéciale « Founders », reçue de Tesla en cadeau.  Sylvain mentionnait être le premier au Québec à en avoir reçu un.

En désespoir de cause, ces « Powerwall » pourraient être alimentés durant quelques heures par une génératrice, mais quel électromobiliste pourrait souhaiter cela?

Avis aux adeptes de véhicules à essence et qui croient que leur véhicule est la meilleure solution en cas de panne d’électricité, il faut savoir que les pompes à essence des détaillants fonctionnent à l’électricité, donc impossible de faire le plein.

Flotte de véhicule à l’essai

Tout comme le EVDC de Toronto (cliquez sur ce lien pour lire les 2 articles sur le EVDC), Sylvain souhaite devenir un centre d’essai de VÉ et augmenter sa flotte de véhicule en location.

095 RE EVDC

Autre projets

095 RE ToilettePour compléter ce tour d’horizon, voici un autre projet qui saura faire le bonheur de plusieurs électromobilistes, ie : l’ajout d’une toilette extérieure autonettoyante.

Qu’est-ce qu’une toilette autonettoyante?  Cliquez sur ce lien pour une démonstration sur Youtube.

A titre informatif, il y en a déjà une au centre-ville de Trois-Rivières (photo ci-contre)

095 RE Toilette TR

Enfin, Sylvain aimerait bien que la Rue des Volontaires devienne l’avenue Électrique.

095 RE Ave Elect Volont

Conclusion

Grâce à Sylvain Juteau, un entrepreneur visionnaire et dévoué à la cause de l’électromobilité ainsi qu’à de nombreux collaborateurs et électromobilistes, nous disposons d’une précieuse ressource, unique en son genre.

Un gros merci Sylvain pour ton travail au cours des 9 dernières années.

096 Leaf100K End

 

Merci à Sylvain Juteau pour avoir permis la réalisation de cette série d’articles.


093 RE Coordonnees


Informations et sources :

Entrevue avec Sylvain Juteau effectuée le 15 juillet 2020

AUTRES

https://www.tesla.com/fr_CA/powerwall

Projet Roulez Électrique

https://vepassion.com/2019/09/04/un-centre-dinformation-sur-les-ve-unique-en-son-genre-partie-1-de-2/

http://www.urbenblu.com/

Vidéo Youtube démo toilette

13 commentaires sur « Roulez Électrique – L’avenir – Partie 3 »

  1. Parler moi de vision d’avenir durable. Sylvain Juteau est le plus prolifique dans ce domaine, que ce soit par ses réalisations ou les projets qu’il mijote .Bravo, je ne peux qu’être admiratif.

    J'aime

  2. Sylvain est un entrepreneur innovateur et un « doeur » y’a pas de doute là-dessus, bravo pour toutes ses réalisations et projet en planification.

    Au Québec les d’électricité étant parmi sinon les plus bas en Amérique du Nord il est certainement difficile de rentabiliser des projets d’énergie solaire comme ceux de Sylvain, je crois cependant qu’avec la tendance à la hausse de la puissance de recharge des VÉB de l’énergie stockée dans des batteries peut être utilisée pour ne pas excéder les pointes de puissance au-delà desquelles Hydro-Québec impose une surcharge ( $ ) et ceci est vrai peut importe la provenance de l’énergie stockée dans ces batteries ( panneaux solaires ou du réseau de H.Q )

    J'aime

  3. C’est très méritoire. Il est dommage que nous ayons un dilemme au Québec pour la production d’énergie solaire. Puisque le Québec est à 99 % alimenté par une énergie dite renouvelable, on dit qu’il n’y a pas d’avantage reconnu de produire du solaire pour l’environnement.
    C’est vrai seulement si on oublie les vastes territoires inondés par les barrages et la perte de biodiversité qu’elle contenait et l’impact important sur la faune et les populations dépendantes des mouvements migratoires de leurs sources d’alimentation et de la perturbation hydrologique de ces ouvrages. De plus l’éloignement demande des emprises pour transporter cette l’énergie sur de grande distance, en laissant leurs cicatrices sur le territoire en ajoutant les infrastructures de support et de transport pour entretenir le réseau et les centrales.
    L’aspect économique est cependant plus difficile à contourner, avec les taux préférentiels consentis pour les investissements massifs des constructions pharaoniques que constituent les barrages et l’obscurantisme de la société d’État sur les véritables coûts pour les achever.
    Plusieurs évaluations d’expert fixe pourtant un prix supérieur à ce qu’il en couterait pour produire la même quantité d’énergie avec le déploiement de panneaux solaires sur les toitures existantes et à construire avec une intégration planifiée au réseau et sans les désavantages de dévaster un territoire vierge et sous-estimé pour sa richesse touristique.
    Chacun, ou un plus grand nombre contribueraient au réseau par quelque panneau solaire sur sa propriété et il n’y aurait aucune nécessité de bâtir La Romaine, mais les dés ont été jeté par des financiers, hélas!

    J'aime

    1. Vous parlez d’une situation idéale / hypothétique c.à.d si toute l’infrastructure de production, de transport et de distribution de l’énergie électrique était à refaire au Québec, c’est certain que ça pourrait se faire en bonne partie différemment pour des raisons autant techniques ( disponibilité aujourd’hui de technologies qui n’existaient pas ou non performante il y a 50 ans ) qu’économiques.

      Mais la réalité c’est que ces infrastructures ( les barrages, les centrales hydroélectriques, les lignes de transmission etc.. ) sont là en bon état, leur vie utile restante encore très longue; alors il faut faire avec et développer en regardant en avant ( pas en arrière ), d’ailleurs la vision d’H.Q pour les années à venir va dans le sens de vos souhaits, ils ont déjà quelques projets à l’essaie ( à Mégantic, Shawinigan, au Nunavit etc.. ) .

      J'aime

    2. Pourquoi « hélas »? Il ne faut pas tomber dans le panneau de « Chercher le courant » destiné à nous faire peur par des disproportions ridicules. Les pétrolières ont fait un bon coup de leur sale propagande avec ça!

      Vous avez vu la GIGANTESQUE VASTITUDE de notre territoire? Google map est votre ami…

      Un grand barrage prend une minime fraction du territoire et procure du courant à des millions de personnes et industries pour plus d’un siècle! Les avantages pour l’environnement dépassent très largement les inconvénients 1000 pour 1.

      1 million de lacs, 130 000 cours d’eau dont 4500 RIVIÈRES! Faut pas venir fou!

      J'aime

      1. Bonjour Richard,

        Je pense qu’il est important de voir grand.

        Bien que l’hydro-électricité soit abondante au Québec, je trouve l’idée de l’autonomie énergétique très intéressante et je vois plusieurs raisons pour acquérir des panneaux solaires et un « Powerwall » et ce, entre autre pour les mêmes raisons qui poussent certaines personnes à se doter d’une génératrice à essence.

        Inonder des terres n’est pas toujours la meilleure solution environnementale également, tandis que les coûts associées à développer des centrales hydro-électriques de très grandes envergures sont astronomiques.

        Développer un parc solaire pourrait se faire en pleine zone urbaine en exploitant les toits d’édifice commerciaux. Une solution beaucoup plus simple et économique que de construire des barrages dans le nord du Québec.

        Développer une expertise autre peut être intéressant également pour les affaires et se préparer à une économie mondiale en évolution.

        Enfin, je pense qu’il y a de la place pour chaque source d’énergie. Oui, absolument l’hydro-électricité, mais il y a de la place pour l’éolien et le solaire également.

        J'aime

      2. Réponse à VePassion. Les deux voyons! Les quatre! Solaire, Hydro, Éolien, Géothermal sont tous bienvenus. Je rêve d’un réseau de bâtissent auto-suffisantes connectées pour dire un adieu définitif aux grandes pannes.

        J'aime

  4. Bravo Sylvain pour tout cet accomplissement.

    J’aimerais savoir si j’ai besoin d’une recharge chez Roulez Électrique lors d’un trajet Montréal – Québec, pouvez vous me nommer des noms de restaurants à proximité ? Et s’il y en a avec service au comptoir pour éviter de faire un arrêt de 75 minutes.

    J'aime

    1. Pour ce qui est du besoin de recharge, tout dépend de votre véhicule, la grosseur de batterie, le niveau de charge au départ, votre style de conduite, les conditions de la route, la météo et j’en passe, donc impossible de répondre à cette question.

      Pour ce qui est des restos, ils sont très nombreux sur la rue des Forges. Voici un lien intéressant pour en apprendre plus.
      https://www.tourismetroisrivieres.com/fr/bars-et-restos?gclid=CjwKCAjwps75BRAcEiwAEiACMWtGqBIi_xB2yBTtV22_wppkLMbvNOihlKGEKzO3VErbuy4UeeFhQhoCiIQQAvD_BwE

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s