Hyundai Ioniq électrique – Les systèmes électroniques

​Pour faire suite à mon article précédent, je vais maintenant m’attarder aux principaux systèmes électroniques de la Hyundai Ioniq Ultimate 2020 et me permettre de nouveau quelques comparaisons avec le Kona électrique.

Comme c’est généralement le cas avec les produits Hyundai qui regorgent de technologies, la Ioniq électrique n’y fait pas exception.

Ci-contre, l’affichage de nuit de la Ioniq électrique Ultimate. J’ai remarqué que la lecture des boutons éclairés en bleu est plus difficile à effectuer que lorsque les boutons sont illuminés en rouge ou en blanc.

À souligner, la bande de lumière qui traverse le côté passager et qui donne une belle ambiance

Information sur la conduite

Il existe beaucoup de similarités entre le fonctionnement et l’affichage des VÉ de Hyundai et de Kia. Ceci est d’autant plus vrai pour le nouvel écran central de 26 cm (10.25 pouces) qui offre des menus et une disposition très similaires, à quelques exceptions près dans tous les modèles.

Pour les fins de cet article, lorsque je parle des VÉ coréens, je fais allusion aux VÉ de Kia et Hyundai. En fait, Hyundai Motor Group est propriétaire de Kia Motors, d’où le partage de technologies.

Tableau de bord de la Ioniq électrique 2020
L’affichage du tableau de bord

Au premier coup d’oeil, l’affichage du tableau de bord de la Ioniq électrique semble dérivé du Kona électrique. Le cadran analogique du Kona électrique a été éliminé dans la Ioniq électrique pour faire place à un centre d’informations à l’intérieur du cadran, alors qu’il était situé juste à sa droite dans le Kona électrique.

Ci-haut, l’affichage de la Ioniq électrique

Pour la Ioniq électrique, on retrouve entre autres, de gauche à droite :

  • la jauge instantanée de consommation ou récupération d’énergie;
  • les témoins d’alertes, d’avertissements, d’embrayage et de température;
  • le compteur de vitesse numérique au centre avec les différents menus à l’intérieur, dont un centre de message, un ordinateur de voyage et un indicateur de récupération d’énergie en bordure du cercle;
  • à droite du cercle, l’info reliée aux freins, l’autonomie restante, l’odomètre en bas et le témoin vert de véhicule en fonction;
  • à l’extrême droite, la jauge témoin de charge de la batterie.
Ci-haut, l’affichage du Kona électrique

Comme tous les autres VÉ coréens, l’indicateur du pourcentage de charge de la batterie se retrouve uniquement sur l’un des menus du système multimédia et non derrière le volant, ce qui oblige à choisir l’affichage « EV » pour pouvoir le consulter (photo de droite).

Considérant que cette information est aussi utile que la jauge témoin de charge de la batterie derrière le volant, le pourcentage aurait dû y figurer à proximité également.

Le centre de message

À l’intérieur du cercle, on retrouve une multitude d’affichages possibles, selon ses goûts et besoins. En voici quelques-uns :

Ci-haut, de gauche à droite et ensuite de haut en bas : un menu de configuration, un affichage simple de la vitesse, une analyse du type de conduite, une boussole, une analyse du niveau d’attention et la pression des pneus.

Si vous êtes du genre à vous endormir aux feux de circulation, ou que vous avez la mauvaise habitude de « texter » durant l’attente aux feux rouges, il y a même un écran qui vous prévient que le véhicule à l’avant vient de démarrer.

À cela s’ajoute un avertissement de risque de gel au sol lorsque la température extérieur descend sous la barre des 4oC ou encore un autre avertissement vous suggérant de prendre une pause, si vous louvoyez dans la voie.

Pour les anciens propriétaires de Nissan Leaf, on y retrouve également un mode tortue qui vient limiter l’énergie disponible lorsque la batterie est presque vide.

Il y a aussi un très grand nombre d’avertissements précisant la nature des problèmes techniques, ce qui est beaucoup mieux que le seul voyant jaune « check engine » d’autrefois.

Système multimédia

Tout comme le Hyundai Kona électrique, l’écran central ou multimédia est positionné haut ce qui permet de le consulter sans trop quitter la route des yeux.

Le système multimédia est à un niveau semblable au tableau de bord derrière le volant
Les Menus

L’écran central tactile peut être divisé en 3 sections, chacune d’entre elles selon ses préférences.

Affichage multimédia des Ioniq électriques

À noter que pour chaque affichage ci-dessous, il est possible de modifier la portion de droite au choix. Parmi une multitude de possibilités, en voici quelques exemples :

Ci-haut, à gauche : la carte répartie sur 2 sections;
À droite : l’option « EV » qui indique la charge de la batterie, la portée restante et la borne de recharge la plus près avec son orientation.
Ci-haut, la carte répartie sur 3 sections
Ci-haut, à gauche : la radio où toutes les présélections (AM, FM, et SXM) peuvent être programmées sur le même menu déroulant.
À droite : l’heure (plutôt redondant avec l’affichage du haut).
Ci-haut, à gauche : le menu de navigation;
À droite : une boussole avec le positionnement du véhicule.
Ci-haut, à gauche : l’enregistreuse de mémos vocaux, très pratique pour les pense-bêtes, (encore faut-il se rappeler qu’il y a un message à écouter);
À droite : la température extérieure avec prévisions météo HD (si vous êtes abonné).
Ci-haut, à gauche : quelques statistiques de notre style de conduite (cette photo fut prise avant le départ, donc aucune donnée);
À droite : les informations du système de climatisation / chauffage avec l’option de diriger la ventilation seulement vers le chauffeur pour économiser de l’énergie.
Ci-haut, le menu principal qui déborde sur un second écran
Coin détente

Une nouveauté que j’ai découverte dans la Ioniq électrique, une sélection audio qui diffuse différents sons en boucle pour créer une ambiance thématique. Intitulée « sons de la nature » dans le menu, cette application nous offre les variétés suivantes :

Forêt vibrante :
Avec cette thématique, on se retrouve dans une forêt immersive avec le son des oiseaux et autres bruits environnants.

Vagues de calme :

Quoi de plus apaisant que d’écouter le son des vagues lorsqu’on est pris dans un bouchon de circulation.

Jour de pluie :

On entend ici une douce pluie qui tombe possiblement dans un lac.

Café en plein air :

Ici on peut entendre le bruit des cuillères ou des tasses déposées dans leur soucoupe, une impression vague de conversations en arrière-plan, des mouvements de chaises et de foule. En fermant les yeux (si vous n’êtes pas au volant) il ne manque que le café pour se sentir véritablement dans un bistro. En période de pandémie, un arrêt au service à l’auto s’impose avec cet effet sonore.

Cheminée chaleureuse :

En allumant le chauffage et en choisissant cette sélection qui nous fait entendre un crépitement de feu de bois, l’hiver pourrait passer plus facilement. Toutefois, ce n’est pas un mode camping comme seul offre Tesla présentement, avec son feu de foyer sur grand écran.

Manuel du propriétaire

Autre ajout intéressant, on retrouve au deuxième écran du menu principal (photo ci-contre) le manuel du propriétaire. Une application presque pratique…

Presque pratique parce qu’elle nous conduit à cet écran…

Ceci nous mène à un site web de Hyundai afin de pouvoir télécharger le manuel du système de navigation sur le téléphone, ce qui implique que vous devez disposer d’une connexion internet sur votre cellulaire.

Tous les manuels de la Ioniq sont disponibles sur le site de Hyundai à l’adresse suivante : https://www.hyundaicanada.com/fr/owners-section/manuals?year=b5267f96-8503-4c59-8fc2-338d0d7a2cc0&model=6812973f-df9f-4e29-bee7-aa602ab7a075

A ce niveau, Tesla fait beaucoup mieux avec son manuel du propriétaire directement accessible à l’écran.

Android Auto

Comme la plupart des véhicules aujourd’hui, la Ioniq électrique est compatible avec Android Auto. Si ce système permet d’avoir les cartes plus à jour de Google Maps, il n’offre pas toutes les fonctionnalités déjà présentes du système multimédia de la Ioniq électrique, telle que la zone parcourable avec l’autonomie du moment par exemple.

Ci-haut, compatible avec Android Auto, je n’ai pas réussi a obtenir une carte en plein écran
Apple Carplay

Même chose qu’avec Android Auto, sauf que j’ai obtenu plus de possibilités au niveau de l’affichage avec Apple CarPlay.

Ci-haut, un écran subdivisé avec Apple CarPlay
Ci-haut, j’ai obtenu une version plein écran de la carte avec Apple CarPlay

BlueLink

Étant donné la similarité des VÉ coréens à ce niveau, pour de plus amples informations, vous pouvez consulter dans un de mes articles antérieurs, les sections sur le rétroviseur du Kona électrique et la connectivité BlueLink en cliquant sur ce lien.

Connectivité

La Ioniq électrique offre la possibilité de consulter l’état du véhicule et de recevoir certaines commandes à distance comme plusieurs autres VÉ, à partir d’un téléphone cellulaire intelligent.

Assistance

Le rétroviseur de la Ioniq électrique Ultimate est équipé de 6 boutons pour

  • Demander une assistance routière;
  • Effectuer une recherche par point d’intérêt;
  • Effectuer un appel d’urgence;
  • Permettre l’ouverture de porte, d’éclairage ou autres avec HomeLink à l’aide des 3 derniers boutons.

Les modes de conduite

Tout comme pour les autres VÉ coréens, on retrouve 4 modes de conduite. Le tableau de bord varie légèrement en fonction du mode choisi.

Pour chacun de ces modes, il est possible de configurer le niveau de régénération et les performances du système de climatisation/chauffage selon ses préférences afin d’économiser l’énergie.

En résumé, le mode sport rend l’accélérateur plus sensible tandis que le mode Éco fait l’inverse. L’Éco+ limite la vitesse à 90 km/h.

Grâce au bouton sur la console centrale, il est possible de changer le mode de conduite rapidement.

Sur la photo, de haut en bas, le mode normal, sport, Eco et Eco+
Un écran de configuration des différents modes de conduite de la Ioniq électrique (on dirait un Kona électrique sur cet affichage).

Pour en apprendre davantage sur ces 4 modes, je vous invite à consulter mon article sur le Kona électrique qui offre les mêmes caractéristiques, en cliquant sur ce lien.

INFO, ESSAI ET LOCATION

Pour en apprendre davantage sur le Hyundai Kona électrique, vous pouvez consulter ma série d’articles en cliquant sur ce lien.

Pour expérimenter le Hyundai Kona électrique, il est possible de louer ce dernier chez Roulez Électrique

Pour essayer la Hyundai Ioniq électrique, elle est présentement disponible chez Roulez Électrique

A souligner que ces types de véhicules peuvent être loués également via le service de location de voitures Boomerang de Trois-Rivières et Shawinigan ou via un abonnement automobile Boomerang, pour une longue durée.

​À VENIR

Ne manquez pas le prochain article qui portera sur mes expériences et analyse du véhicule.

Enfin, merci à Roulez Électrique ainsi qu’au Groupe Vincent, plus particulièrement Hyundai de Trois-Rivières et Shawinigan qui ont rendu possible l’essai de ce véhicule ainsi que la réalisation de ces articles.

Sources :

https://www.hyundaimotorgroup.com/Index.hub

https://www.hyundaicanada.com/fr/owners-section/manuals?year=b5267f96-8503-4c59-8fc2-338d0d7a2cc0&model=6812973f-df9f-4e29-bee7-aa602ab7a075

https://roulezelectrique.com/

https://www.groupevincent.com/fr/promotions/kona-ev-2019-roulez-vert/73488

https://www.hyundaicanada.com/fr/showroom/2020/ioniq-electric

https://www.boomeranglocation.com/

https://www.boomerangabonnement.com/

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s